Le matériel de base de la cuisine végétale

Lorsqu’on se met à la cuisine végétale, et surtout si l’on cherche des recettes sur internet, on constate rapidement que les cuisiniers véganes possèdent tout un attirail de mixeurs, robots pâtissiers et autres ustensiles de cuisine improbables. Tout cela est-il bien nécessaire ?

Bien sûr que non ! Pour ma part, je vis dans un petit studio, avec une petite cuisine. Je suis assez minimaliste, et n’ai donc ni la place ni l’envie d’avoir chez moi un spiraliseur, une friteuse, un tajine, un wok, un robot cuiseur ou je ne sais quel fantasque pistolet à gaufres. Je m’en tiens donc à un kit assez réduit, qui me permet de réaliser toutes les recettes que je souhaite. Voici la liste de mes indispensables !

  • Un petit couteau d’office et un grand couteau polyvalent, bien tranchants
    La cuisine végétale, c’est énormément de préparations à base de légumes, donc de découpe desdits légumes. Mieux vaut donc avoir des couteaux adaptés. Il suffit de deux couteaux : un petit couteau d’office, et un grand couteau polyvalent. Le premier sert principalement à éplucher, et aussi à couper les fruits et légumes de petite taille. Le second permet d’aller plus vite dans la découpe de plus grands légumes, d’obtenir des découpes fines, et aussi de couper des légumes à chaire ferme sans s’épuiser. Je pense ici surtout aux légumes d’hiver comme la courge, la betterave ou le céleri rave. Les couteaux les plus abordables sont souvent ceux en céramique. C’est ceux que j’utilise. Attention toutefois, si ces couteaux présentent l’avantage de ne pas devoir être aiguisés, leur lame est également très fragile. Ils se briseront s’ils tombent par terre. Pour cette raison, certains préfèrent investir dans des couteaux classiques à lame en métal, qui doivent être aiguisés régulièrement. Pour apprendre à vous servir de couteaux sans mettre vos doigts en danger, ainsi que pour découvrir les méthodes de base de la découpe de légumes, je vous recommande cette vidéo. Celle-ci (en anglais) pourra également vous être utile.
  • Une grande planche à découper
    Pour aller avec les couteaux, bien sûr ! Je recommande une grande planche pour deux raisons : c’est plus stable donc plus sûr pour vos doigts, et c’est plus pratique. Vous pourrez ainsi découper de grandes quantités de légumes sans devoir changer de planche.
  • Un bon robot mixeur
    La cuisine végétale implique souvent des préparations mixées (houmous, fauxmages, etc.). Un bon robot mixeur est donc indispensable. Le mien est un NutriBullet : compact, puissant, et d’un prix tout à fait abordable.
  • Un mixeur plongeur-batteur
    On se sert de la fonction mixeur pour les soupes, purées et autres petites préparations. Je recommande un mixeur plongeur qui a aussi des embouts fouets, pour qu’il puisse également servir de batteur, très utile en pâtisserie pour faire monter de l’aquafaba en neige, ou fouetter une crème végétale.
  • Un panier vapeur
    Les cuissons vapeur sont très courantes dans la cuisine végétale. Un panier vapeur est donc très utile. Pour ma part, j’ai un panier vapeur en bambou à deux étages. C’est une option que je trouve très pratique car, avec son fond plat, le panier en bambou permet de cuire à la vapeur des denrées délicates, comme des dumplings ou toute autre pâte fourrée. Et puis c’est joli, on peut même s’en servir comme plat de service ! Je m’en sers pour toutes mes cuissons à la vapeur, pas seulement pour les mets asiatiques.
  • Une bonne vieille râpe à röstis
    Je m’en sers pour râper non seulement les pommes de terres, mais tous les légumes. Avec un peu d’huile de coude, pas besoin d’une encombrante râpe électrique sauf, bien sûr, si vous cuisinez pour un régiment !

Et c’est tout !

J’espère que cette courte liste vous sera utile, et vous aidera à y voir plus clair dans la jungle de l’électroménager. Bonne cuisine, et bon appétit !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code